Élaborer une politique conforme aux réglementations UE & internationales- Cannabis Wealth (11/07/22)


Un résumé de Stephanie Price et Cannabis Wealth sur le livre blanc d'Augur Associates "Obligations et flexibilités en vertu du #droit #européen et international : une voie vers une réglementation nationale du #cannabis à usage adulte".


Comme le montre le rapport, les travaux révolutionnaires du chercheur indépendant Kenzi Riboulet-Zemouli, il existe une voie pour les pays vers la #légalisation du cannabis pour des usages non-médicaux tout en restant conforme aux conventions internationales.


Comme l'a déclaré notre PDG Benjamin-Alexandre Jeanroy : "Nous avons un nombre croissant d'États membres de l'#UE et de l'#Europe plus largement qui commencent à expérimenter des politiques alternatives en matière de drogues.


L'UE se trouve aujourd'hui dans une position intermédiaire entre les pays réformistes qui viennent principalement des Amériques, et les pays plus prohibitionnistes qui viennent principalement d'Asie et d'Afrique. Nous plaidons pour que l'Europe prenne une autre position, qu'elle aille beaucoup plus dans le sens des pays réformistes. À cet égard, #Malte, #Allemagne, #Luxembourg, #Portugal et les #Pays-Bas pourraient prendre l'initiative de lancer des discussions informelles sur le cannabis et les politiques en matière de drogues en général. Ce serait la première étape.


La deuxième étape consisterait à organiser des réunions formelles et éventuellement à établir d'autres positions, ou du moins à se battre au sein de l'UE afin de faire évoluer la position commune. En fin de compte, les pays peuvent prendre l'initiative de modifier les conventions, car celles-ci sont en train de disparaître et sont pour la plupart dépassées. Cependant, cela ne peut pas se produire tant que vous n'avez pas un nombre suffisant de pays prêts à s'engager dans le sens de la #réforme."


Read the article on Cannabis Wealth (in English).


Télécharger le livre blanc et ses recommendations (en anglais).